L’augmentation du trafic routier due aux nombres considérables d’automobilistes engendrant une  perte de temps quotidienne est la principale raison qui pousse au changement. En effet dans certaines grandes villes françaises, la perte de temps dans les bouchons est estimée à 30 minutes en moyenne et peut aller jusqu’à 1 heure.

 Ainsi la plupart des habitants sont contraints de laisser la voiture au parking et de prendre les transports en commun.Cependant, les distances entre le domicile et les transports en commun tels que le bus ou le métro sont souvent importantes. Il existe même des zones où il n’y a ni station de métro, ni arrêt de bus.

 

C’est alors que les petits engins de mobilité entre en piste. Parmi les plus connus, on observe le vélo. Pratique mais peu commode, il permet de parcourir facilement les petites distances sans trop d’efforts. En revanche lorsqu’il s’agit de le transporter pour le mettre dans le métro ou le bus cela devient très compliqué. Et une fois arrivé à la maison, le rangement l’est encore plus.

 Afin de faciliter ces trajets multimodaux, de plus en plus d’engins légers et électriques se sont développés en France ainsi qu’à l’étranger.

Parmi ces engins, le vélo électrique.Facile à utiliser, son poids reste un inconvénient au niveau du transport et du rangement.

 Puis avec un gabarit beaucoup moins imposant, la trottinette électrique.

Pliable et compacte, son poids léger permet de la transporter et la ranger facilement dans n’importe quel endroit. Elle s’impose ainsi comme l’engin de mobilité urbaine qui facilite les déplacements au quotidien. Son autonomie peut aller jusqu’à 35 km selon les modèles et jusqu’à 35 km/h.Outre sa praticité, la trottinette électrique est aussi une solution écologique parfaitement respectueuse de l’environnement.

 Concernant les prix, pour avoir une trottinette électrique fonctionnelle et vraiment pratique comptez environ 700 à 1000 euros.